Personnalités éclairées : Debbie Connolly

Debbie Connolly is Applications Support Manager at Sylvania Schréder
Debbie Connolly
Applications Support Manager IT - Sylvania Schréder

Les entreprises se définissent par ceux et celles qui y œuvrent. Depuis plus d’un siècle, Schréder est à la pointe de l’éclairage grâce à ses équipes actives dans le monde entier. Si nos solutions d’éclairage, des Champs-Élysées à NorthConnex, un tunnel bitube et bivoie de neuf kilomètres à Sydney, sont très visibles, une grande partie du travail effectué en coulisses ne l’est pas. De la logistique aux ressources humaines, toute une équipe participe au bon fonctionnement de l’éclairage. Vie@Schréder raconte l’histoire de celles et ceux qui font de Schréder ce qu’elle est. 

Debbie Connolly s’occupe du support technique pour les systèmes chez Schréder à Sydney, en Australie. Elle vient de fêter son 30e anniversaire professionnel. Son équipe a rejoint Schréder en 2020, dans le cadre de l’acquisition de la division éclairage Sylvania du Gerard Lighting Group. Après plusieurs années au département finances, Debbie a accepté un rôle de gestionnaire de projet afin de tirer le meilleur parti de ses connaissances encyclopédiques sur l’entreprise et ses processus. Déterminée à contribuer à une amélioration continue, elle a été impliquée dans le programme de transition et joue un rôle crucial dans la migration de Schréder vers un nouveau système ERP (Enterprise Resource Planning) pour l’ensemble de l’entreprise.
 

Je suis fait l’interface entre les utilisateurs et l’équipe technique…

Je suis informaticienne, mais pas programmeuse. Je comprends le fonctionnement des choses. Je suis capable d’interpréter les deux points de vue. Je suis en quelque sorte le pont entre les utilisateurs et l’équipe technique. Nous avons implanté Movex, notre système ERP qui gère les communications entre les experts et notre équipe. À l’époque, Gerard Lighting s’agrandissait via l’acquisition d’autres entreprises. J’étais impliquée dans leur migration vers notre logiciel ERP. En tout, j’ai participé à au moins huit mises en service.
 

Mon travail repose sur l’amélioration continue…

Je suis en support pour notre système ERP et notre système de gestion de la relation client (CRM), et je comprends comment toutes les pièces de l’entreprise s’emboîtent les unes dans les autres. Si je ne connais pas la réponse, je sais à qui demander ! Quand nous voulons améliorer un processus, j’en comprends tous les rouages. Le boulot de notre département est de permettre à tous les collègues de travailler efficacement.
 

J’aime la philosophie de Schréder…

Ça fait deux ans que je travaille pour Schréder et jusqu’à présent, j’aime ce que je vois ! J’ai un bagage financier. Donc, j’aime leur structure, et les questions qu’ils posaient avant la grande intégration étaient pertinentes. J’aime aussi leurs objectifs environnementaux. Schréder s’est employée à réduire l’emballage et à économiser l’énergie. C’est super de voir que nous faisons notre part.
 

Et le fait que ce soit une entreprise familiale…

Gerard Lighting a démarré modestement : quand j’ai repris le travail après mon congé de maternité, toute l’équipe voyait mes enfants grandir. La direction était comme une famille. Au fil des ans, nous avons intégré un plus grand groupe. Donc, c’est bien que ce soit encore une entreprise familiale.
 

Nous sommes une très petite équipe…

Je gère une équipe de trois personnes et nous nous occupons de beaucoup de choses, y compris de la base de données pour tous nos produits. Peiying, notre boss, appelle notre département le « couteau suisse », car nous sommes polyvalents. S’il y a une transaction qui semble un peu compliquée, je joue les détectives. Si quelqu’un a besoin d’un rapport, je m’en charge. Nous sommes justement en train de former un nouveau coordinateur logistique… Nos tâches sont vraiment variées. 
 

Il n’y a pas de journée type…

C’est ce qui explique que je suis encore là ! Chaque journée est différente. Un boulot ordinaire finirait par me lasser. Pour l’instant, j’essaie de comprendre les besoins des collègues pour le nouveau système et je suis une formation pour y répondre au mieux. 
 

Je suis vraiment fière de…

Je ne suis pas assise au premier rang. Avec mon équipe, nous œuvrons dans l’ombre. Une chose dont je suis fière est la façon dont nous avons migré nos systèmes durant l’intégration avec Schréder. Le go-live a eu lieu juste quand nous entrions en confinement. Nous avons déménagé dans un autre quartier de Sydney au même moment, et notre équipe a fait en sorte que tous les systèmes restent opérationnels. C’était une belle réussite !
 

En avant pour le prochain défi…

Le groupe Schréder implantera bientôt un nouveau système ERP afin de rationaliser les processus métier et d’améliorer l’expérience client à travers le monde. Depuis environ 20 ans, je fais migrer des personnes vers notre système. Maintenant, je vais œuvrer à la migration de notre système vers celui d’une autre entreprise. Cela devrait aller. J’aime apprendre de nouvelles choses. Notre système actuel, Movex, n’est pas à la pointe de la technologie, mais il reste très fiable ! Donc, notre priorité actuellement est de nettoyer les données et de mettre de meilleures pratiques en place avant l’intégration. 
 

Schréder a une bonne approche de l’équilibre entre travail et vie privée… 

En dehors du travail, je fais du bateau-dragon, du VTT et de la randonnée en montagne, et avec mon mari, je participe aussi chaque année au Mystery Box Rally. C’est très amusant. Vous prenez une voiture de 25 ans et partez en rallye durant cinq jours à travers des régions isolées de l’Australie, avec des mécaniciens pour vous assister. Cette année, nous avons pris le volant d’une Nissan Pulsar de 1991 pour relier Port Lincoln en Australie-Méridionale à la chaîne de Flinders, en passant par la piste Oodnadatta. Le but est de recueillir des fonds pour la recherche contre le cancer.

Suivez Debbie sur LinkedIn